Comment rédiger un cahier des charges ?

Le cahier des charges c’est la base de tout projet web !
Il permet au client de définir précisément son projet et aux agences d’appréhender clairement le projet client, d’estimer le temps de production nécessaire et donc le budget.
(bon on sait tous que ce sont les specifications détaillées qui permettent d’être au plus précis dans les estimations mais en tout cas pour nous, ça relève du doux rêve…)

Revenons en à notre bon vieux cahier des charges.
Rare sont les clients qui en rédigent un.
Et pourtant….


Par expérience, les porteurs de projet les plus investis et qui ont réellement travaillé sur leur projet sont ceux qui arrivent le plus à développer leur projet.
A contrario, les « voyez le site d’Amazon ? je veux la même chose en plus simple », ont rarement flirté avec le succès…

Mais pourquoi donc alors est ce si compliqué d’obtenir des clients un cahier des charges digne de ce nom ?

Parce que comme tout le monde, ils n’ont pas le temps pardi !
Et puis ils ne savent pas par quel bout prendre la chose.
Aussi, je vous propose un petit post pratique sur comment rédiger un cahier des charges, ce que vous devez clairement définir et cerise sur le gâteau pour les plus intéressés, un modèle tout prêt que vous n’aurez plus qu’à remplir !

Qu’on se le dise, ce qui fait le coût d’un site Internet ce sont les développements informatiques !

Aussi vous l’aurez compris ce qu’il faut détailler en priorité ce sont les fonctionnalités de votre site.

J’entend par fonctionnalité :

  • des actualités
  • une zone de téléchargement
  • un blog
  • le partage vers les réseaux sociaux
  • des galeries médias
  • des bases de données
  • une newsletter
  • un annuaire
  • ….vous voyez l’idée.

Pour chaque fonctionnalité, détaillez le fonctionnement souhaité.

Par exemple, un module actualités peut se structurer comme ceci :

  • date de début
  • date de fin
  • date de publication si publication programmée
  • visuel
  • titre
  • descriptif
  • contenu de l’actualité
  • document joint à télécharger
  • case à cocher pour génération automatique d’un emailing

Soyez exhaustif !

Bien entendu un cahier des charges ne serait pas un cahier des charges sans les fameux :

  • cibles
  • objectifs
  • moyens.

Bon pour les cibles & objectifs, c’est facile.
Pour ce qui est des moyens, j’entends par là :

  • les ressources humaines dont vous disposez pour mener à bien votre projet
  • le budget
  • les outils existants

Autre composante importante : vos contraintes.
Organisationnelle, de délai ou autres, vos contraintes seront aussi les notres.
Plus tôt on en est informés, mieux c’est !
Par exemple si vous êtes 10 à devoir valider les livrables, le planning de production devra prendre en compte cette contrainte et prévoir des phases de validation plus longues.

L’anticipation c’est la clé.
N’ayez pas peur de trop en dire !

Ensuite un autre point qui me semble essentiel est le cadre de réponse souhaité.
Pour comparer les prestataires, le cadre doit être identique.
Précisez donc quels livrables sont attendus en réponse à la consultation, quels seront les critères de sélection, le délai de remise des propositions, s’il y aura une shortlist avec audition des prestataires et si oui, quel en sera le découpage temps…

Pour finir, vous pouvez intégrer des annexes comme par exemple votre charte graphique si existante, l’arborescence à laquelle vous aurez éventuellement réfléchi, un export du format des bases de données existantes….bref tout élément que vous jugerez utile à la compréhension du projet.

Un projet ?
Vous souhaitez télécharger notre modèle de cahier des charges ?